Le transfert la projection

« Il est exclu que l’inconscient puisse être entièrement vidé, pour la simple raison que ses forces créatrices sont toujours en mesure d’engendrer des formes nouvelles. La conscience, si vaste qu’elle puisse être, est et reste le petit cercle à l’intérieur du grand cercle de l’inconscient, l’île environnée par l’océan; et, tout comme la mer, l’inconscient, lui aussi, donne sans cesse naissance  à une foule innombrable et toujours renouvelée d’êtres vivants dont on ne peut espérer saisir toute la richesse. »

Psychologie du transfert page 31 C.G.Jung

Transfert et contre transfert,  schéma qui s’ applique à la relation analytique thérapeutique.

 

 

Ce schéma concerne aussi  les projections inconscientes  à la base de toutes les relations humaines, et nous savons maintenant que l’inconscient utilise le langage verbal, mais surtout il interprète et émet des opinions .


  • Rapport  1 et 2   relation consciente entre l’analyste et l’analysant.
  • Rapport   3 action de l’inconscient sur la conscience du coté de l’analysant.
  • Rapport 4 action de l’inconscient sur la conscience du coté de l’analyste.
  • Rapport   5  action  de la conscience sur l’inconscient du coté de l’analysant.

  • Rapport  6  action  de la conscience sur l’inconscient du coté de l’analyste.

  • Rapport  7  relation directe  du conscient de l’analysant sur l’inconscient de l’analyste.
  • Rapport  8  relation directe  du conscient de l’analyste  sur l’inconscient de l’analysant.

  • Rapport  9  transfert des complexes  inconscient  de l’analysant sur l’analyste. L’analysant bien sur ne réalise pas que ce sont des affects qui lui appartiennent, ex : image du pére , du frére, de l’autorité (professeur, du guérisseur, du sauveur, du détendeur de la vérité).

  • Rapport 10  Contre Transfert l’ ensemble des manifestations inconscientes de l’analysant dans le rapport 9 vont activer les complexes inconscients de l’analyste, par exemple l’analyste se sent investi d’une mission de soulager de guérir la souffrance de l’analysant, activation d’un complexe de supériorité, d’infériorité.

Ce schéma s’applique à toutes les formes de thérapie. Dans la psychologie analytique, Jung   a été le premier a exigé de ses élèves une analyse didactique qui consiste à personnifier ses complexes, c’est-à-dire à procéder à la prise de conscience, au retrait de ses projections.

Le contre transfert est lié à la psychanalyse, il est à la base de problèmes iatrogènes rencontrés dans  les thérapies.

La projection se situe au niveau de toutes les relations humaines, suivant le même schéma et constitue le méli mélo des rapports inconscients entre individus.

.

En juin 1909 le mot « contre-transfert » apparaît pour la première fois dans une lettre de Freud à Jung, au sujet d’une relation complexe de Jung avec une patiente. Freud écrit ;

 » De telles expériences sont douloureuses . En ce qui me concerne, je ne m’y suis jamais laissé prendre.  Elles nous aident à développer la peau épaisse dont nous avons besoin pour dominer le contre-transfert, lequel constitue un problème permanent pour nous ».

Jung raconte : « Lors de notre premier entretien, Freud me demanda tout à trac ;

- « et que pensez-vous du transfert ?

-Je lui répondis qu’à mon avis c’était l’alpha et l’oméga de la méthode.

- Alors, me dit-il, vous avez compris l’essentiel. »

  • Jung a reconnu l’importance capitale du transfert dans la psychologie analytique, il s’agit pour lui d’un phénomène naturel dans la relation entre deux êtres humains, phénomène qui résulte du déploiement des dynamiques archétypes  entre deux personnes.
  • Il n’y a pratiquement jamais de lien relativement intime entre deux êtres, sans que les phénomènes de transfert y jouent un rôle, soit favorable, soit négatif. Le transfert est un phénomène entièrement naturel.
    Ce lien est d’une telle intensité qu’on pourrait parler d’une combinaison. Quand deux corps chimiques se combinent, tous deux subissent une altération. C’est aussi le cas dans le transfert.
  • Chez les alchimistes, Le mariage mystique ou conjonction désigne une combinaison chimique ; les corps se combinant selon l’affinité qu’ils ont l’un pour l’autre. Ces différentes expressions expriment aussi une relation humaine, plus particulièrement une relation érotique. Les corps à combiner sont représentés par des images de couples et d’ opposés (homme-femme).

 

 

Pour en savoir plus:

lhttp://www.cgjung.net/oeuvre/psychologie_transfert.htm


 

plantes medicinales jardinSite Santé